TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
ORIGINAL COPY OF CRONSTADT CITY


DOCUMENT ORIGINAL DÉCERNANT À L'AMIRAL GERVAIS LE TITRE DE CITOYEN D'HONNEUR DE LA VILLE DE CRONSTADT EN DATE DU 12 AOÛT 1897.


44,5 x 31,5 cm.

Rouillac.com, le plus :
- Recherches de Marc POINTUD. Tél. 06 62 05 65 94.

Ce document  est contenu  dans une importante  reliure in-quarto  en plein chagrin chamois avec intérieur doublé de moire rouge à encadrements de filets dorés au fer à roulette.
Elle présente sur le plat du devant une belle ornementation  faite d'un titre en écriture cyrillique  de lettres cursives en métal appliqué signifiant " À I'Amiral Gervais la ville de Crondstadt -Année 1897 " et d'un écu aux armoiries de la ville de Crondstadt laurées, en métal appliqué et sommées de la couronne des tsars de Russie.

Les  armoiries  en émail et  peints  présentent  un écu  parti d'azur  et  de  gueules.  À senestre  un  donjon d'argent  à  la  lanterne  couronné  de  la  couronne  d'or  des  tsars  et  chargé  en  champagne  sur  un  mur d'argent. À dextre un chaudron d'argent accosté d'une île.
Le donjon est en réalité une tour armée d'une lanterne. Ce fut le premier  phare  de Cronstadt,  construit sous Pierre 1er et symbole du développement de la marine russe impériale.
Le chaudron  fait référence  au second  nom  de l'île. A l'origine  suédoise  sous  le nom  de Retsurari,  elle s'appela  Kotloï-Ostroff,   l'île  Chaudro,  en  devenant   russe.  Puis  sous  Pierre  1er  elle  prit  le  nom  de Cronstadt, la Couronne de la Ville (de sa ville," La ville de l'apôtre Pierre ").

La reliure contient les deux pages d'origine pour lesquelles  elle a été réalisée. Du même format, elles sont reliées  par  un  cordon  à glands.  Elles sont  imprimées  sur du papier  carte,  le verso  de  la première  en cyrillique faisant face au recto de la seconde qui en est la traduction en français.

Le texte exprime l'hommage  de la ville de Cronstadt à l'Amiral Gervais au cours du voyage officiel que le président  Félix Faure fit en Russie  avec l'escadre  française. Après avoir rappelé  sa brillante  carrière  au service de l'entente franco-russe, la ville lui décerne dans ce document  établi le 12 août 1897, le titre de citoyen d'honneur, décision confirmée, selon le document toujours, l'avant-veille le 10, par Sa Majesté l'Empereur Nicolas Il.
Au bas de la page en russe, les signatures manuscrites du maire de Cronstadt et de son conseil. Au bas de la page en français la signature du maire.

Ce rare  document  de la période  de Nicolas  Il constitue  un émouvant  témoignage  de ce que furent  les fastes  de  l'entente  franco-russe  à l'orée  des  années  bolcheviks  qui scellèrent,  après  le séisme  de  la Grande  Guerre, la fin de ce monde.  À la lumière  des  événements  récents  de Crimée,  il montre,  qu'en Baltique  comme  en  mer  Noire,  la  question  navale  est,  dans  toute  son  histoire,  une  préoccupation stratégique majeure pour la Russie.

L'Amiral Alfred Gervais fut est des plus célèbres amiraux  de la France du XIXe siècle. Brillant jeune officier de marine dès 1854, il se distingue en Cochinchine  et lors du siège de Paris avec le 1er bataillon de Marins. En 1892 il est promu vice-amiral, chef d'État-Major  général et Directeur de cabinet du Ministre de la Marine. Cet officiel général jouissait  d'un grand prestige national et international.  Fin diplomate  et apprécié  pour  ses  ambassades,   il  fut  l'artisan  expérimenté   de  l'alliance  franco-russe   voulue  par  le président Félix Faure qu'il accompagna  lors de son voyage officiel en Russie en 1897, cadre historique du document que nous présentons.

Remerciements à Marc POINTUD pour les recherches, Tél. 06 62 05 65 94.

Notice du document traduite en russe.