TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
JEAN MARTIN-ROCH


Jean MARTIN-ROCH (1905 -1991)


Natif d'Aix-en-Provence, originaire d'une famille modeste, il est vite attiré par le milieu artistique. Autodidacte, très observateur il se nourrit d'oeuvres muséales. Ses voyages autour de la Méditerranée puis en Argentine façonnent son goût pour l'architecture, la sculpture, comme la peinture.
Ami d'Arbus, oscillant entre sa Provence, Londres et Paris - de haute stature, à l'apparence vestimentaire singulière, il est introduit dans la sphère artistique et intellectuelle entre les deux guerres à Montparnasse ; il y côtoie les plus grands. De cette période date ses acquisitions principales d'archéologie auprès des grands marchands d'art.

Éprouvé par la guerre, il collabore avec Arbus pour l'édification d'un phare au large de Marseille, puis pour la décoration de paquebots. Mais c'est surtout l'achat en 1951, du domaine de Pierredon au coeur du massif des Alpilles, d'une ancienne abbaye chalaisienne, qui oriente sa vie, son oeuvre.
Pour Martin-Roch, sa vaste et authentique demeure a nourri son âme de collectionneur, de peintre. Les 10 oeuvres suivantes livrées à Cheverny par son fils, ont été choisies avec soin. Elles attestent de son goût comme de sa vaste culture.

Les expositions de la galerie Gastou à Paris en 2007,  celles de 1936 à la galerie Renou-Colle, et au Musée Cantini, ouvrent la voie à une rétrospective Martin-Roch au musée Saint-Rémy de Provence très prochainement.



cliquez sur l'image
pour accéder au
dossier complet



cliquez sur l'image pour accéder
au dossier complet

 

cliquez sur l'image
pour accéder au
dossier complet