TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
BRÛLE-PARFUM À LA CHIMÈRE

BRÛLE-PARFUM À LA CHIMÈRE

en bronze doré, en forme d'animal fantastique, fermement campée sur ses quatre pattes, le corps trapu rehaussé d'écailles, les flancs pourvus d'ailes, la queue terminée par deux volutes de part et d'autre d'une arête dorsale proéminente, la gueule ouverte laissant apparaître des crocs, le museau pointu, les yeux exorbités, les cornes dressées. L'ensemble du corps, les crocs et les griffes rehaussés de pierres, notamment agate, et de cabochons de pâte de verre de couleurs de formes et de tailles diverses.

Chine, style de Qianlong.

Haut. 27,7 cm. (manques)

Provenance : découvert dans un intérieur de la région parisienne, en 2013.

A comparer avec des modèles de l'époque de Qianlong, conservés au Victoria Albert Museum de Londres, au musée national de Taipei et musée du palais à Shenyang.

Bibliographie :
- Stephen W. Bushell, "Chinese Art II", Londres, 1919. Un brûle parfum proche, avec des marques Qianlong, d'une paire conservée au Victoria and Albert Museum reproduit sous le n°96, p.79 et décrit p. 81.
- National Palace Museum, "Special Exhibition of Incense Burners and Perfumers Throughout the Dynasties", Taipei, 1994. Un modèle comparable conservé dans le musée reproduit p.265, no.119
- R.L.Thorp, "Son of Heaven, Imperial Arts in China", Seattle, 1988. Un modèle similaire conservé au musée de Shenyang reproduit sous le n°.33, p.40