TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL

L'EMPIRE

LA MODERNITÉ

LE GRAND SIÈCLE

LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

INTÉRIEURS

MONTRES ET BIJOUX

L'ASIE

L'ANTIQUITÉ

L'EMPIRE

LA MODERNITÉ

LE GRAND SIÈCLE

LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

INTÉRIEURS

MONTRES ET BIJOUX

L'ASIE

L'ANTIQUITÉ

L'AVOCAT DU VILLAGE D'APRÈS BRUEGHEL

Pierre II BRUEGHEL (Bruxelles, 1564-1565 - Anvers 1636)
École FLAMANDE du XVIIe.


L'avocat de village.

Cliquez ici pour acceder à la vente

Toile.

57 x 68 cm.

(restaurations anciennes).

Provenance : propriété du Dunois.Follower of Pieter II BRUEGHEL. The town lawyer. Canvas.

LES SATYRES DU MÉTIER DES GENS DE ROBE PAR BRUEGHEL

Le succès impressionnant et populaire qu'a connu cette composition a conduit Pieter Brueghel le jeune à multiplier les répliques (près d'une trentaine sont connues), et à en réaliser d'autres avec l'aide de son atelier. Probablement inspirée d'un tableau du peintre français Nicolas Baullery, la première est datée de 1615. Une modification intervient après 1620, la chemise du personnage à l'extrême droite passe d'un jaune-gris au rouge et les grosses cordes tressées sous la fenêtre disparaissent, comme c'est le cas ici.

Longtemps, ce sujet a porté le titre traditionnel de "paiement de la dîme" ou "le percepteur d'impôts", mais une étude iconographique montre qu'il s'agit d'une satire du métier d'avocat, croulant sous les archives et les dossiers à traiter (les titres dans les inventaires du XVIIe siècle le décrivent sous le titre de "procureur"). L'avocat, reconnaissable à sa coiffe de docteur d'université, est représenté à droite avec la physionomie caractéristique des Habsbourg. Devant lui, les paysans timides et penauds apportent des victuailles. Au second plan, un clerc prend des notes, alors qu'à gauche un homme hésite à pousser la porte et un autre attend son tour.