TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
CLODION À L'HÔTEL BOURBON BUSSET

CLODION, Claude Michel, dit (Nancy, 1738 - Paris, 1814), atelier de.

Satyresse jouant avec un satyre enfant.



Tondo en terre cuite signé.

Diam. 30,5 cm (accidents, restauration et trou).

Provenance : collection particulière, Moulins.

Workshop of CLODION. Grown satyr playing with a young satyr. Terracotta medallion. Signed

LES SATYRESSES DE CLODION À L'HÔTEL BOURBON BUSSET


Le sujet de ce médaillon appartient aux thèmes mythologiques dontClodion s’était fait une spécialité depuis le début du dernier quart du XVIIIesiècle, notamment sous forme de bas-reliefs et de médaillons : Bacchanalesd’enfants, Pan poursuivant Syrinx (Louvre), etc. Cette production homogène,commencée à l’issue de son séjour comme pensionnaire à l’Académie de France,est en partie connue par les copies peintes en trompe-l’œil dont celles de PiatJoseph Sauvage conservées au musée Nissim de Camondo.

Le thème de la femme-satyre associé à des enfants satyres, assez raredans l’iconographie, apparaît dans les reliefs sculptés par Clodion autour desœil-de-bœuf des tympans de l’hôtel de Bourbon-Condé à Paris (1781-1782). Cesreliefs, démontés en 1923, sont aujourd’hui partagés entre le Louvre (fig. 1-1bis) et le Metropolitan Museum de New-York où ils sont entrés en 1959. 

« …C’est le motif de lasatyresse jouant avec des enfants satyres qui donna lieu à une telle explosionde variantes et de modifications qu’il peut apparaître comme un des thèmes lesplus utilisés par l’art décoratif. À notre connaissance, les modèlesen terre cuite des deux motifs entourant l’œil-de-bœuf des tympans de la courde hôtel de Bourbon-Condé, dispersés à la vente Brongniart du 22 mars 1792 n°143et 144) n’ont pas été repérés : existent-ils encore ? […] Nous connaissons un grand nombre demédaillons en terre cuite qui dérivent du motif du tympan Bourbon-Condé […] Les deux motifs existent sur des médaillonsen plâtre conservés au Musée lorrain de Nancy […] On retrouve les deux motifs du tympan Bourbon-Condé sur deux vasesimposants (h. 1,32m) de la National Gallery of Art de Washington […] Le motif de la Satyresse à l’enfant fut diffusé sous d’autres aspects : onle trouve par exemple ornant le centre de la plaque de cheminée de la chambre àcoucher du comte d’Artois à Bagatelle » [fig. 2] (Guilhem Scherf,« Autour de Clodion : variations, répétitions, imitations », Revue de l’Art, 1991, vol. 91, p. 49-50).L’auteur de l’article signale aussi que des versions de la satyresse à l’enfant furent éditées, probablement par lesBeurdeley, sous forme de médaillons de bronze, et qu’il fut reproduit enpeinture du vivant de Clodion par Piat Joseph Sauvage dans un trompe-l’œil àl’imitation du bronze, représentant le motif de gauche du tympan de l’hôtelBourbon-Condé. 

Le motif est proche d’un sujet traité en bas-relief sur un médaillon deterre cuite par Clodion en 1773, ayant appartenu à la collection del'orfèvre-joaillier Ange-Joseph Aubert (1736-1785), fournisseur de la reineMarie-Antoinette (fig. 3) [VenteThierry de Maigret, 15 juin 2011, lot 119].

Notre relief est attesté dans une collection privéevers 1890.