TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
UNE CYCALDE STYLE DE SPEDOS

IDOLE des CYCLADES, style.

Représentation féminine,



debout sur la pointe des pieds, les bras sont croisés sous les seins, les jambes jointes. Le visage au nez proéminent est stylisé à l'extrême.

Marbre.

Style Grèce, archipel des Cyclades, type de Spédos.

Haut. 38,5 Larg. 12 cm.

État de conservation : Très bon, quelques éclats. Cassée, collée au niveau des jambes : la jambe gauche au-dessus du coup de pied, la droite en dessous du genou.

Provenance

  • collection Marcel Guigoz.
  • galerie Le Corneur-Roudillon, Paris, 1966.
  • galerie la Reine Margot, Paris.
  • collection du Val-de-Loire.

Certificats de la galerie Le Corneur-Roudillon, et de Michel Cohen.

CYCLADES IDOL. Feminine representation. Marble. Greece style.

LES CYCLADES DE SPÉDOS


Les sculptures de la variété de Spédos sont plutôt larges et bien charpentées ; les traits sont assez ronds. La tête vue de profil est assez large, avec une surface verticale au sommet. Vue de face, elle a des fois une forme de lyre. Le visage possède une surface convexe et le menton est rond. Tête ovale, de grande dimension avec le front légèrement incliné vers l'arrière, ne laissant apparaître que la forme du nez.

Le corps démontre une grande variation par rapport aux époques précédentes, il peut être droit, mais possède souvent les genoux légèrement pliés. La taille est clairement modelée, plus fine que les hanches, et se termine généralement par une ligne incisée à son sommet. Les hanches de cette pièce sont également très marquées, arrondies.

Les épaules sont larges et rondes, elle présente aussi un buste bien bâti et rebondi. Les bras sont précisément incisés, présentant des lignes droites et des incisions formant contraste avec la rotondité générale du corps.

Les incisions ne sont pas nombreuses dans ce style, ainsi qu'on le remarque sur cette statue, où le pubis n'est pas du tout souligné. Les jambes sont légèrement écartées, les pointes de pied tendues.
Sans s'expliquer sur ces pointes, la statuette donne l'impression qu'elle se lève.

Cette statuette se caractérise par des proportions canoniques du corps composées de 4 parties égales : tête/base du cou - base du cou/ventre - ventre/genoux - genoux/pieds. Les artisans disposaient d'outils de mesure qui leurs permettaient de respecter les proportions.

Longiligne, quadrangulaire - pour les pièces anciennes depuis plus de 4.500 ans...on comprend que cet art des cyclades a inspiré des artistes du XXe tels Picasso, Brancusi, ou encore Modigliani...

Bibliographie

  • Getz-Preziosi, Pat, Sculptors of the Cyclades, Individual and Tradition in the third millenium B.C. 1987, The university of Michigan press, Ann arbor.
  • Papathanassopoulos, G., Neolithic and cycladic civilization. Natioal archeological museum Athens. Melissa Mublishing house.
  • himme, Jürgen (ed.), Art and culture of the cyclades. 1977, C.F. Müller publisher.

Catalogues

  • Masterpieces of cycladic art from private collections. Museum and the Merrin Gallery. Catalogue of the exhibition, 1989.
  • Cycladic art, ancient sculpture and ceramics of the aegean from the N.P. Goulandaris collection. The museum of fine arts, Houston, 1981.